Des achats responsables sur toute la chaîne



Relations avec les fournisseurs

Xiaolei Pan

Customers Success Manager, EcoVadis

Lorsqu’il s’agit d’intégrer les engagements de responsabilité sociale d’entreprise dans leur chaîne logistique, les grands groupes doivent prendre en compte un nombre croissant de critères éthiques, environnementaux, sociaux et sociétaux. Dans ce contexte, il n’est aujourd’hui plus possible de développer des process d’audit spécifiques à chaque entreprise pour garantir une politique d’achat responsable.

0
audits & sondages effectués dans 33 pays

Créée il y a dix ans, la Joint Audit Cooperation (ouvre un nouvel onglet) (JAC) rassemble 16 grandes entreprises de télécommunications et représente 2,7 milliards d’utilisateurs dans le monde. Elle permet de répondre aux défis des achats responsables en tirant parti des effets de mutualisation. La plupart des entreprises du secteur travaillent en effet avec les mêmes fournisseurs d’équipements. Grâce à la JAC, elles sont ainsi en position de force pour négocier la mise en conformité de tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement à leurs engagements RSE. Ces gains d’efficacité bénéficient également aux fournisseurs et sous-traitants, qui ne doivent plus répondre qu’à une seule demande d’audit sur site pour l’ensemble de leurs clients membres de la JAC.

En savoir plus : EcoVadis
0
de salariés impactés positivement

Au-delà de l’harmonisation des standards et des procédures d’audit, la JAC Academy forme et certifie les fournisseurs de niveau 1 afin qu’ils puissent intégrer les standards RSE dans leur propre chaîne logistique. Ce dispositif permet une communication en cascade jusqu’aux fournisseurs de niveau 2 et 3, ce qui n’avait jamais été réalisé jusqu’ici. Nous pensons que les réussites concrètes et mesurables qu’a connues la JAC ces dix dernières années devraient encourager d’autres industries à adopter une approche similaire.

Jennyfer Chrétien

Numérique : sortir d'une vision manichéenne